Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

La proprioception autour du trail

Publié le par Nicolas CERISIER

L'entrainement en proprioception ne nécessite pas une grande rigueur quant au protocole à appliquer. Ce travail étant principalement à visée prophylactique, le nombre et la durée des séries ainsi que les temps de récupération ne sont pas d’une importance considérable, l'important étant d'en faire. Et comme dans bien des situations, l’adage « doucement mais sûrement » est de rigueur. Un travail de 10-15 minutes par semaine, en fin de séance de PPG, vaut mieux qu’une heure tous les 6 mois.

Certains n’éprouveront pas le besoin de ce type de préparation, le trail étant par lui-même un excellent exercice de proprioception. Personnellement, je distingue 2 catégories de coureurs :

  1. Le « traileur de montagne » qui s’entraine régulièrement sur des terrains très techniques et proches des spécificités de la course : celui-ci peut se passer d’un travail de proprioception;
  2. Le « traileur de plaine » qui, ayant pour objectif une course technique, aura tout intérêt à inclure ce genre de séance dans sa préparation.

Le diaporama ci-dessous s'adresse donc aux coureurs de la deuxième catégorie. Il propose quelques exemples d’exercices possibles autour du trail. Mais à défaut de matériel on peut également travailler la proprioception debout sur une jambe : yeux ouverts ou fermés, pieds nus ou chaussés, genou tendu ou fléchi, sur support stable ou non…

La proprioception autour du trail
La proprioception autour du trail
La proprioception autour du trail
La proprioception autour du trail
La proprioception autour du trail
La proprioception autour du trail

Le principe de progressivité s'appliquant à la proprioception, il sera nécessaire de faire évoluer les situations en fonction des progrès de l'athlète. Une situation instable peut rapidement, avec l'apprentissage, se transformer en situation stable. Le précédent diaporama ne présentant qu'une infime partie des situations possibles, reste alors à innover... Pour ce faire, on pourra manier les différents paramètres liés à la proprioception présentés ci-dessous.

La proprioception autour du trail

Continuum des différents paramètres liés à la proprioception

Le travail de proprioception ne fera pas gagner de temps au traileur. En revanche il pourra lui éviter d’en perdre, notamment dans sa préparation, en lui évitant certaines blessures. A ce titre, il trouvera toute sa place dans la préparation du coureur. Et ce, d’autant plus qu’il se marie très bien avec le travail de gainage. 

Suivant : principes mécaniques et anatomiques du gainage

Retour au menu "gainage et proprioception"

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 4 5 6 > >>